Trouble affectif saisonnier (trouble dépressif majeur à caractère saisonnier) (3/3)

Trouble affectif saisonnier (trouble dépressif majeur à caractère saisonnier) (3/3)

green and red healthy food

Manger équilibré

La suralimentation et, en particulier, les fringales de glucides sont des symptômes courants de la dépression hivernale. Les aliments et les glucides à forte teneur en sucre sont connus pour vous donner un petit coup de pouce énergétique.

Il n’y a rien de mal à se régaler de temps en temps, mais essayez de suivre un régime alimentaire équilibré, riche en protéines maigres, en fruits et en légumes. Ces aliments contiennent des nutriments et des composés qui peuvent avoir un effet positif sur l’humeur.

Par exemple, des recherches ont été menées par une source fiable sur les effets potentiels des oméga-3 pour soulager la gravité des symptômes de la dépression.

Le poisson gras est particulièrement riche en oméga-3. Les acides gras peuvent également être trouvés dans les aliments végétaux comme les graines et les noix, bien que le type d’oméga-3 dans les aliments végétaux ne soit pas aussi actif dans votre corps.

Pour vous aider à choisir des aliments plus sains, pensez à les mettre à la vue de tous :

Placez un bol de fruits dans votre cuisine, à un endroit où vous pouvez les voir facilement.

Gardez de petits récipients contenant des noix ou des graines près de votre bureau au lieu de sucreries à forte teneur en glucides.

Stratégies pouvant aider à lutter contre la dépression estivale

Passer du temps dans des pièces obscures

Contrairement à la dépression hivernale, qui semble être déclenchée par un manque de soleil, la dépression estivale peut être causée par une trop grande exposition au soleil, ce qui peut affecter votre cycle veille-sommeil.

Si vous présentez des symptômes de dépression estivale, envisagez de limiter votre temps à l’extérieur. Si vous le pouvez, passez plus de temps à l’intérieur, de préférence dans des pièces sombres.

Néanmoins, il peut être important de trouver un équilibre entre le fait de rechercher une exposition à la lumière et celui de l’éviter. Un manque de lumière naturelle peut affecter votre humeur.

Essayez de vous rafraîchir

Si la chaleur semble déclencher votre dépression estivale, il peut être important de trouver des moyens de rester au frais.

Si vous en avez un, l’utilisation d’un appareil de climatisation peut être bénéfique.

Une autre option à envisager, si possible, est d’aller dans des endroits où la climatisation fonctionne, tels que les supermarchés, les centres commerciaux, les cinémas ou les bibliothèques.

 

Vous pouvez également rafraîchir votre maison la nuit en ouvrant les fenêtres si vous n’avez pas l’air conditionné.

Exercice

L’exercice régulier peut aider à traiter la dépression légère à modérée. Il peut également s’agir d’une stratégie efficace pour gérer votre dépression estivale.

Toutefois, comme une exposition excessive au soleil et à la chaleur pourrait déclencher vos symptômes, vous pouvez opter pour des activités d’intérieur, comme vous entraîner dans un gymnase climatisé, nager dans une piscine intérieure ou essayer un cours de yoga (mais peut-être pas de yoga chaud).

Que faire si ces stratégies ne fonctionnent pas ?

Si vous commencez par des stratégies et des techniques d’adaptation et qu’elles ne semblent pas suffire à soulager vos symptômes, votre médecin peut vous recommander une psychothérapie ou des médicaments.

Souvent, une combinaison de thérapie, de médicaments et de stratégies d’autogestion sera la plus efficace pour traiter le trouble affectif saisonnier, comme pour d’autres types de dépression.

Quoi qu’il en soit, n’ayez pas peur de parler de vos symptômes avec votre prestataire de soins. Ensemble, vous pourrez trouver les options de traitement qui vous conviennent le mieux.

Vous êtes à la recherche d’une thérapie auprès d’un spécialiste, qui vous donnera des conseils. Alors n’hésitez pas de nous appeler ou remplissez le formulaire de contacte pour qu’on puisse vous joindre.